Les services et moyens

Des agents à votre service

La ville d’Ensisheim, ce n’est pas moins d’une centaine d’agents, dans des domaines d’intervention et de compétences très divers.

En savoir plus…

 

 Des équipements

Pour mener à bien ses missions, la commune dispose d’équipements :

  • scolaires (cinq écoles);
  • sportifs (duopôle, stade de football, gymnase, stade de rugby, skatepark, piscine);
  • culturel (musée, bibliothèque) ;
  • de loisirs et périscolaire (maison des associations, local jeunes, espace periscolaire Rasser, espace périscolaire maternel des Oréades, aire de jeux, zone de loisirs de l’Eiblen) ;
  • administratif (mairie) et techniques (ateliers municipaux, serres, station d’épuration)…

 

Le budget de la ville

 Compte de résultat 2015

En 2015, les dépenses par habitant s’élèvent à 1 144 euros et se répartissent ainsi par domaine d’intervention :
Compte_result_2015

Les dépenses d’équipement du budget principal se sont élevées à 2,2 millions d’euros. Elles se décomposent comme suit :

  • 67 % Travaux
  • 32% Acquisition terrains, matériel
  • 1 %Subventions d’équipement

Elles ont principalement concerné :

  •  Travaux de voirie 579 000 €
  • Travaux dans bâtiments communaux 318 000 €
  • Acquisitions foncières 243 000 €
  • Eclairage public 166 000 €
  • Harmonisation signalétique 141 000 €
  • Vidéo-protection 122 000 €
  • Mobilier et informatique pour les écoles 85 000 €
  • Achat de logiciels, matériel informatique 67 000 €

En matière d’eau et d’assainissement dans le cadre du budget annexe, les principaux travaux ont concerné des changements
de canalisation et poteaux d’incendie pour un montant de 55 000 €.

Le budget 2016

Les dépenses de fonctionnement pour l’année 2016 augmentent de 1,3%. Dans un contexte de réduction des ressources, conséquence de baisse de la dotation générale de fonctionnement par l’Etat et de l’augmentation du FPIC, la ville entend poursuivre la démarche menée depuis plusieurs années.
S’appuyant sur une approche pluriannuelle, elle permet de calibrer les projets communaux à nos capacités financières et ainsi de maintenir la pression fiscale inchangée depuis 30 ans.
Cette stratégie préserve les marges de manoeuvre nécessaires à la réalisation de projets pertinents pour l’avenir de la ville et le bien-être de ses habitants.
L’année 2016 s’inscrit dans cette continuité : la réalisation des programmes d’équipements nécessaires aux besoins de la population se fera tout en continuant à maîtriser notre endettement.

En 2016, les dépenses prévisionnelles par habitant s’élèvent à 1 331 euros et se répartissent ainsi :

  • Entretien voiries 480 €/hab.
  • Enseignement, jeunesse 443 €/hab.
  • Espaces verts 169 €/hab.
  • Sport, culture, loisirs 126 €/hab.
  • Annuité de la dette 112 €/hab.
  • Associatif, solidarité 88 €/hab.
  • Hygiène, sécurité 83 €/hab.

Les dépenses d’équipement pour 2016 s’élèvent à 3,2 millions d’euros.
La stratégie de la collectivité vise à assurer à tous les quartiers à la fois un niveaud’infrastructures et d’équipements de qualité en adéquation avec les besoins de la population, positionnant la ville
comme un pôle structurant. Dans cet esprit, seront entrepris en 2016, les travaux de rénovation de l’école Mine – les Prés fleuris : ils débuteront dès cet été pour permettre la rentrée scolaire de septembre 2017 dans les nouveaux locaux. Le projet s’élève à la somme de 3 700 000 euros TTC.
Le projet de transformation de l’ancienne école maternelle Baldé en une médiathèque se poursuivra avec le choix d’un programmiste.
Les travaux en lien avec l’accessibilité vont débuter dans le cadre de l’Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’Ap) qui ont été approuvés lors du conseil municipal du 26 octobre 2015.
Un crédit de 144 000 euros est prévu pour l’année 2016. Ce programme se poursuivra jusqu’en 2021.
L’entretien du patrimoine immobilier se poursuivra avec des travaux dans le patrimoine bâti de la commune (mises
aux normes, travaux de rénovation diverses, économies d’énergie).
Les travaux de voirie Faubourg de Belfort seront également entrepris dans le cadre d’une maîtrise d’ouvrage déléguée avec la Communauté de communes du centre Haut-Rhin : un crédit de 800 000 euros est inscrit au budget primitif 2016.
Enfin, et comme chaque année, le renouvellement des outils de travail des services municipaux (parc automobile, matériel et outillage, informatique, matériel divers) sera poursuivi.

Subventions

Pour 2014, les subventions versées par la commune sont consultables ici : Subventions_2014

 

Share Button

Les commentaires sont fermés